Les archives du Théâtre de Nice

AMPHITRYON

de Molière

Mise en scène :
Romain BONNIN
Assisté de :
Emmanuelle DUVERGER
Assistante stagiaire :
Kathrin HERM
Scénographie :
Jean-Pierre LAPORTE
Costumes :
Isabelle PERILLAT
Lumières :
Thomas COSTERG
Musique :
Christophe PERRUCHI, Eric THOMAS
Vidéo :
Ishrann SILGIDJIAN

Avec :
Johan LEYSEN
Amphitryon
Sophie DUEZ
Alcmène
Paul CHARIERAS
Sosie
Paulo CORREIA
Mercure
Frédéric DE GOLDFIEM
Jupiter
Agathe ROUILLIER
La Nuit / Cléanthis

Et les musiciens :
Christophe PERRUCHI et Eric THOMAS

Régie générale :
Jean-Paul MOYE
Régie de scène :
François BOLLONE
Machiniste :
Sauveur FARGIONE
Régie lumière et vidéo :
René POULIN
Poursuiteurs :
Jessy TOMASZEWSKI, Thierry BIANCARD
Régie son :
Martial GAUTHIER
Chef habilleuse :
Elisa OCTO
Stagiaires lumière :
Jean-Bernard BAYARD, Nicolas GAFFINO, Ebby-Angel LOUIS

Décor construit dans l’atelier du TNN par :
Pascal BRODIN, Hugues DE BAECKE et Mathieu CALVEZ, Gilles FEVRIER, Jean-Luc TOURNE

Costumes réalisés par :
Agnès MARILLIER et Aurélia MAURY

Molière se mettant à distance du contexte social en choisissant des figures mythologiques s’inscrit dans l’esthétique baroque. En s’opposant à la doctrine classique le Baroque invente à l’infini le décentrement : le discontinu, la métamorphose, les faux-semblants.
Il en est de même dans Amphitryon : le jeu des doubles fait apparaître un moi qui n’est pas unifié, un moi en éclats, un moi où, comme l’écrit Artaud : Le corps sous la peau est une usine surchauffée, et dehors, le malade brille, il luit, de tous ses pores, éclatés.
Amphitryon est une comédie schizophrène où le trivial se regarde dans le miroir de la folie : folie joyeuse et transgressive où le désir des dieux triomphe de la raison des hommes.

Production Théâtre National de Nice


Théâtre de Nice
     
Amphitryon

 

Théâtre National de Nice Lieu : Pierre Brasseur
Auteur : Molière
Mise en scène : Romain Bonnin
Retour à la saison : 2006 - 2007
37-730-11