Les archives du Théâtre de Nice

ARIANE ET FERDINAND

Spectacle comique en deux soirées, écrit, mis en scène et joué par Philippe Caubère

Après avoir été improvisé vingt ans plus tôt devant :
Jean-Pierre TAILHADE et Clémence MASSART
Assistante à l’écriture et à la mémorisation :
Véronique COQUET
Scénographie, lumières et direction technique :
Philippe OLIVIER dit « Luigi »
Styliste :
Christine LOMBARD
Création de la jupe de la mère d’après une peinture de Egon Schiele :
Sophie COMTET
Accessoires :
Dominique GIRAUD

Le problème n’est même pas de savoir si on invente les histoires ; de toute façon, on invente toujours ; quand on fait une autobiographie, c’est aussi inventé.
D’ailleurs, j’ai regardé le mot « fantastique » dans le dictionnaire (puisque j’appelle ça ou « histoire comique et fantastique » ou « tétralogie autobiographique, comique et fantastique ») la définition, c’est « qui est produit par l’imagination », c’est tout.
De toute façon, mon histoire est inventée. »
Philippe Caubère

Production La Comédie Nouvelle. Coproduction Le Théâtre de Chêne Noir, Avignon



Théâtre de Nice
     
Ariane et Ferdinand

 

Théâtre National de Nice Lieu : Pierre Brasseur
Auteur : Philippe Caubère
Mise en scène : Philippe Caubère
Retour à la saison : 2004 - 2005
35-658-13