Les archives du Théâtre de Nice

ENTRE COURIR ET VOLER IL N’Y A QU’UN PAS PAPA

de Jacques GAMBLIN

Collaboration artistique à la création :
Claude BAQUE
Collaboration artistique à la reprise :
Bruno ABRAHAM-KREMER
Assistante à la mise en scène :
Isabelle ANTOINE
Scénographie :
Alain BURKARTH
Lumières :
Jean TARTAROLI
Son :
François OLIVIER et Hervé RICO
Costumes :
Nathalie LECOULTRE
Professeur d’art vocal :
Michèle LEPEUT-GARY Bobo

Interprété par :
Jacques GAMBLIN

Il était au volant de sa voiture. Il a fait une sortie de route au kilomètre 271. Y avait de la buée de partout, à l’extérieur à l’intérieur, partout.
Il était temps que ça s’arrête. On ne peut pas rouler comme ça, à l’aveugle, vers des rendez-vous à ne pas manquer sous peine de regrets.
A 3 heures 47, il a coupé le contact et s’est mis à courir sur la bande d’arrêt d’urgence.
Courir courir courir pour oxygéner tout ce qui pouvait encore l’être.
Il s’est fait arrêter au péage.
Il avait une apparence tout à fait normale avec son slip en coton qui ressemblait à un short en lycra. C’est ça qui l’a sauvé, c’est l’apparence…

Production La Maison de la Culture de Loire-Atlantique Nantes, Le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène Nationale, Le Théâtre du Muselet Scène Nationale de Châlons-en-Champagne, le Théâtre municipal de Coutances, le Théâtre du Gymnase Marseille, le Théâtre des Salins Scène Nationale de Martigues. Les Productions du Dehors.
Avec le soutien des Nuits de Fourvière Rhône. Production déléguée Compagnie des Petites Heures.



Théâtre de Nice
     
Entre courir et voler y'a qu'un pas papa

 

Théâtre National de Nice Lieu : Pierre Brasseur
Auteur : Jacques Gamblin
Mise en scène : Claude Baqué
Retour à la saison : 2004 - 2005
35-653-8