Les archives du Théâtre de Nice

DIALOGUES D’EXILES

de Bertolt BRECHT

Mise en scène :
Guy LAUZIN
Assistant à la mise en scène :
Marcel GUIGNARD
Scénographie :
William Underdown
Costumes :
William Underdown
Lumières :
Igor HILBERT
Son :
François CARRE, Jean LAISNE
Traduction :
Gilbert BADIA, Jean BAUDRILLARD


Avec:
Gabriel MONNET
Paul CHEVALIER

Chef constructeur :
Igor HILBERT
Constructeurs :
Claude ALARD, Alain BON, Gérard ELLEAU, André GOMEZ
Peinture :
René BEAUBOIS
Régie plateau :
Alain PINEL
Régie lumières :
Gaston SERRE
Couturières :
Elisabeth HUTINET, Viviane ROGE-NEUILLY, Dominique TAMIZDJIAN


Dialogues d’exilés est une pièce singulière. Construite sur un ensemble de conversations entre deux personnages, elle défier les règles habituelles de la scène. Cela tient notamment au fait que ces hommes sont d’accord.
Les propos qu’ils échangent confirment cet accord, scelle leur amitié. L’auteur dramatique ne nous propose donc pas un affrontement, une crise, une situation sur le point d’exploser, mais l’échange pacifique de propos doux-amers sur le monde comme il ne va pas bien, et sur les hommes qui ne vont guère mieux.
En réalité, l’affrontement existe bel et bien, mais sur un autre plan.

Dialogues d’exilés, est, au fond une sorte de règlement de comptes entre deux personnages et le reste du monde : les faibles, les puissants, les lâches, les rusés, les profiteurs, les victimes, et ce « comment s’appelle-t-il donc au juste ? », dont l’effroyable passion anime tragiquement l’arrière-plan quotidien des êtres en exil.

Production La Comédie de Genève, Théâtre de Nice
Théâtre de Nice
     
Dialogues d'exilés

 

Théâtre National de Nice Lieu :
Auteur : Bertolt Brecht
Mise en scène : Guy Lauzin
Retour à la saison : 1973 - 1974
5-65-10