Les archives du Théâtre de Nice

ET PUIS, QUAND LE JOUR S’EST LEVE, JE ME SUIS ENDORMIE

de Serge Valletti

Mise en scène :
Michel DIDYM
Assisté de :
Anne-Marion GALLOIS
Création musicale :
Franck SEGUY, Philippe THIBAULT, Jacques BOUNIARD
Scénographie :
Pierre GARCIA
Costumes :
Patrice CAUCHETIER
Lumières :
Paul BEAUREILLES
Maquillages :
Catherine BENARD

Avec :
Christiane COHENDY

Et les musiciens :
jacques BOUNIARD
Clavier
Sylvain JURET
Clarinette
Philippe THIBAULT
Contrebasse

« La comédienne swingue avec les mots, dribble sur les souvenirs, tourbillonne parmi les notes, danse d’un personnage à l’autre. Elle croque avec délice la langue savoureuse de Serge Valletti qui entrelarde joyeusement parlé marseillais, élégances littéraires, gouaille des faubourgs et expressions rabelaisiennes. Un pur moment de théâtre, généreux, enchanteur. C’est la magie de cette rencontre aventureuse d’un auteur, d’un metteur en scène et d’un interprète. »
Gwénola David, La Terrasse

Production Théâtre National de La Colline, Compagnie Boomerang. Avec le soutien de la SPEDIDAM


Théâtre de Nice
     
Et puis, quand le jour s'est levé, je me suis endormie

 

Théâtre National de Nice Lieu : Michel Simon
Auteur : Serge Valletti
Mise en scène : Michel Didym
Retour à la saison : 2003 - 2004
34-632-23