Les archives du Théâtre de Nice

ALLEGRIA OPUS 147

Pièce pour alto, piano et homme seul

Texte et mise en scène :
Joël JOUANNEAU
Assistante à la mise en scène :
Pilou RIEUNAUD
Décor :
Jacques GABEL
Costumes :
Jeannine GONZALEZ
Lumières :
Frank THEVENON
Musique :
Dimitri CHOSTAKOVITCH

Avec :
François CHATTOT
Dimitri Chostakovitch
Yves JENNY
Thomas
Virginie MICHAUD
Virginie

« Lorsque j’ai écrit Allegria Opus 147, de la musique de Chostakovitch je ne connaissais que la sonate pour alto et piano composée peu avant sa mort, et de sa biographie je ne savais rien.
Ce n’est que par la suite que j’ai appris que pianiste, il n’avait enseigné que la composition, jusqu’en 1948, et que la réalité des relations de ce Maître avec ses élèves avait toujours été reconnue comme très haute.
Les évènements dont il est question dans la pièce, s’ils ne sont pas de toute fiction pour l’auteur, n’ont donc rien à voir avec la vie et la personnalité réelle du compositeur.
La construction de ma pièce musicale pour alto, piano et homme seul lui doit toutefois beaucoup. J’ai en effet tenté de trouver un équivalent dramatique aux trois mouvements de sa sonate (aria, allegretto, adagio), un équivalent qui pourrait se résumer en une étude de trois temps de la vie (enfance, jeunesse, maturité), trois temps qui pour le personnage du maître de musique pourraient se résumer en trois boissons : menthe à l’eau, tequila et camomille…
Joël JOUANNEAU

Coproduction L’Eldorado Théâtre de Sartrouville, Théâtre Vidy-Lausanne E.T.E. Avec l’aide de la SPEDIDAM


Théâtre de Nice
     
Allegria opus 147

 

Théâtre National de Nice Lieu : Michel Simon
Auteur : Joël Jouanneau
Mise en scène : Joël Jouanneau
Retour à la saison : 1997 - 1998
28-424-4