Les archives du Théâtre de Nice

NO MAN’S LAND

de Harold Pinter

Texte français :
Eric KAHANE
Mise en scène :
Roger PLANCHON
Décor :
Ezio FRIGERIO
Lumières :
André DIOT
Son :
André SERRE

Avec:
Michel BOUQUET
Spooner
Guy TREJEAN
Hirst
Stéphane JOBERT
Foster
Jean BOUISE
Briggs

Un homme de lettres distingué, Hirst, a racolé dans la taverne où il s’encanaille une épave en littérature, Spooner, poète raté et phraseur. Il l’a emmené dans son home. Pour ne pas boire seul, pour distraire son ennui, pour oublier avec lui (une femme ? un accident ? un suicide ?) ou pour reconstituer autour de lui, objet de circonstance qui fera provisoirement l’affaire, les bribes de son passé de snob et de sa jeunesse.

Spooner semble d’abord entamer la friabilité de Hirst, le faire sonner creux. Puis l’humiliation change de camps avec l’intervention de deux truands au service de Hirst qui reniflent en Spooner l’intrus risquant de leur faire perdre leurs places.

Domestiques ambigus comme chez Pinter, esclaves et gardiens obséquieux et inquiétants, entretenant le « Patron » dans l’éthylisme qui les rend indispensables, ils vont faire de Spooner, sous les yeux de Hirst, leur victime, une victime à la fois choyée et torturée.
Cela, noyé dans le whisky, le « bon vieux malt de ravage », la vodka, le champagne, jusqu’à l’engloutissement, jusqu’à que tout soit silence.

No man’s land, une comédie sur l’angoisse contemporaine. Des personnages qui végètent, dont on ne sait presque rien et qui sont soudain (le temps de la pièce) agressés, violés et réduits à un autre néant.

Production Théâtre National Populaire (Villeurbanne)

Théâtre de Nice
     
No man's land

 

Théâtre National de Nice Lieu :
Auteur : Harold Pinter
Mise en scène : Roger Planchon
Retour à la saison : 1980 - 1981
12-163-2