Les archives du Théâtre de Nice

UN ETRANGE APRES-MIDI

de Andonis Doriadis

Mise en scène de :
Pierre Vielhescaze

Avec:
Danièle DUBREUIL
Gérard ORTEGA

Une femme lit, solitaire, assise sur un banc public. Soudain, apparaît un jeune homme à l’allure mystérieuse.
Sa conversation est étrange, tour à tour superficielle et angoissante…
Voilà presque un an qu’il n’a pas parlé. Et il parle : des savonnettes qu’il dit vendre et des papiers hygiéniques, des graffiti, des W.C., de sa concierge, du jeune homme « suicidé » par la hampe d’un drapeau, de Dieu.
Ainsi il dévoile l’ubiquité de son être et de sa vie : lui le raté, le minable et son double (sa sœur) refusant l’abnégation, vont enfin se rejoindre dans un geste libérateur : l’assassinat du montreur d’ours.

La femme s’est laissée prendre à ce jeu désespéré. Lorsqu’elle comprendra son jeu, il est trop tard. Aurait-elle des responsabilités dans le « suicide » ?
Il s’agite. La bouscule, la menace. Finalement, elle « craque ».
L’horreur monte en elle par vagues. Elle se souvient de tout, jusqu’au suicide de cette loque humaine qu’est devenu le torturé.

L’homme et le femme, également meurtris par leurs récentes tragédies, partent pour nulle part, pour un hôtel au nom aussi désespéré qu’eux-mêmes : »Paradis ».

Production Théâtre Jean Vilar de Suresnes

Théâtre de Nice
     
Un Etrange après-midi

 

Théâtre National de Nice Lieu :
Auteur : Andonis Doriadis
Mise en scène : Pierre Vielhescaze
Retour à la saison : 1979 - 1980
11-154-5